Etre famille d’accueil (dit FA) temporaire bénévole pour animaux, c’est faire une bonne action en aidant la cause animale par l’accueil temporaire d’un animal délaissé.

Une association prend en charge un animal (un chien, un chiot, un chat, un chaton, un rongeur, un cheval, un furet…) qui a eu une vie difficile.  Abandonné, à la rue ou en fourrière, parfois maltraité, malade, avec un risque d’euthanasie.

En attendant qu’il trouve de nouveaux propriétaires, il sera gardé par une famille d’accueil qui aura pour fonction de prendre soin de l’animal, de le mettre à l’abri du froid et du danger, et de lui redonner confiance en l’humain, si nécessaire. Pendant le temps de l’accueil, l’association recherche un bon adoptant.

C’est aussi l’occasion pour la famille d’accueil de prendre un animal sans engagement à vie. Tel que faire un essai pour voir si vous souhaiteriez adopter plus tard ou alors tenir compagnie à vos animaux, à vous même, ou simplement aider une vie précieuse.


Pour quels animaux ?

Pour tous les animaux selon vos souhaits et vos possibilités, vous pouvez héberger chien(s), chiot(s), chat(s), chaton(s), furet(s) lapin(s), tortue(s), oiseau(x), cheval(aux).

Tant pour les cas de maltraitance que pour les actes de cruauté, il arrive que l’animal soit retiré de son ancien lieu de vie pour le sauver. De plus, toute l’année, les associations reçoivent des appels de personnes souhaitant, pour diverses raisons, se séparer de leur petit compagnon, quand il ne s’agit pas d’animaux lâchement abandonnés ou même jetés sur la voie publique,

Le seul espoir d’échapper à leur martyre, à l’errance ou l’enfermement derrière les barreaux voir à l’euthanasie est qu’ils trouvent une famille d’accueil.

L’euthanasie n’est pas un mot utilisé pour vous impressionner, c’est une réalité dans beaucoup de fourrières.


Combien de temps ?

C’est variable : une journée, deux semaines, un mois, trois mois et six mois pour les cas difficiles. Certaines familles fixent un délai aux associations et d’autres ne sont pas pressées. Dans certains cas, elles décident d’adopter l’animal auquel elles se sont attachées !


3 types de famille d’accueil

Famille d’accueil de quarantaine FAQ : L’animal une fois recueilli par l’association doit faire une quarantaine pendant 2 à 3 semaines. L’animal doit être isoler des autres animaux. Dans une pièce même petite, telle que la chambre ou la salle de bain.

Famille d’accueil de longue durée FALD: Une fois la quarantaine finie, l’animal va dans sa famille d’accueil longue durée qui le gardera jusqu’à son adoption en principe; si pour une raison vous ne pouvez le garder, il faut prévenir l’association bien à l’avance pour qu’elle s’organise. Certaines FALD sont aussi recherchées pour des animaux en fin de vie, ca s’apparente alors à une adoption mais l’animal reste pris en charge, par l’association, pour les frais vétérinaires.

Famille d’accueil de transit : Il s’agit d’une famille qui accueille un animal quelques jours (24h à une semaine) entre deux covoiturages ou pour une urgence.


L’arrivée de l’animal

L’animal vous est amené chez vous. Il est possible qu’il y ait une prévisite au préalable afin de vous rencontrer et d’envisager un accueil selon vos possibilités.


Les frais

Les frais vétérinaires sont toujours pris en charge par l’association. Si l’animal est malade, il faut prévenir tout de suite l’association qui prendra rendez-vous au vétérinaire. 

La nourriture et la litière sont parfois pris en charge par l’association. Cependant vous pouvez aider l’association en choisissant de les prendre en charge. Les petites structures ne reçoivent pas forcément assez de dons pour payer l’intégralité des dépenses.


Quels types d’animaux 

Selon votre choix et votre capacité, vous pouvez accueillir des animaux sociables ou des animaux à sociabiliser, vous pouvez accueillir des animaux en bonne santé ou qui nécessitent des soins.


L’adoption

L’association se charge de trouver des adoptants mais vous pouvez aussi proposer votre aide.

Il faudra permettre à l’association de faire des visites chez vous pour que les adoptants rencontrent les animaux.

Si vous vous attachez à l’animal et que vous voulez le garder, vous pouvez bien sur l’adopter. Les familles d’accueil sont prioritaires sur l’adoption.


Le suivi

L’association fait un suivi de l’animal en accueil, par téléphone et par email. Vous ne serez pas laisser seul !


En cas d’impossibilité à continuer

Si vous ne souhaitez plus garder l’animal plus longtemps vous pouvez demander à l’association de le reprendre, il faut leur laisser un délai de 2 semaines minimum pour qu’ils trouvent une autre famille d’accueil.


Informez votre entourage

Si vous en avez l’opportunité, informez votre entourage en lui expliquant combien une famille d’accueil peut être salutaire pour les animaux.

Sans doute connaissez-vous aussi, près de chez vous, des personnes seules, ignorant combien cette initiative pourrait leur offrir l’opportunité de se sentir utiles en retrouvant une authentique raison de vivre.


Je me propose famille d’accueil !